Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Une nouvelle augmentation des frais d’immatriculation est envisagée

Une nouvelle augmentation des frais d’immatriculation est envisagée
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Une nouvelle augmentation des frais d’immatriculation est envisagée dans la grande région de Montréal pour combler le manque à gagner en transport collectif. Est-ce une bonne ou une mauvaise idée?

Voilà la question sur laquelle se penchent les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez, lundi matin au micro de Paul Arcand.

«Mauvaise idée. À ce stade-ci, pour trois raisons : Un, les automobilistes ne sont absolument pas préparés. [...] On va mettre des chiffres. Le droit passerait de 59$ [...] à 120$, 180, même 228$. [...] Deuxièmement, cette possible augmentation est envisagée au moment où le litre d'essence est à 1,90 $. [...] Et troisièmement, avant de passer à l'action, l'ARTM, les sociétés de transport collectif et le gouvernement ont des démonstrations à faire. Avant d'exiger une taxe, faut encore que tu regardes ce qui se passe dans ta cour. Les sociétés de transport ont du ménage à faire dans leur cour!»

«Moi, je n'aime pas la taxe sur l'immatriculation justement parce que ça donne l'impression à l'automobiliste qu'il paye pour quelqu'un d'autre: "Moi il y a une taxe de 59 piastres sur mon immatriculation pour le transport en commun... je ne le prends pas, moi, je prends mon char! Pourquoi je paye?" Moi, je voudrais des péages, parce que tu comprends que tu payes pour la patente que tu utilises.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

«On essaie de collaborer, mais ils nous imposent leurs décisions»
Grossesse et jeunes enfants: quels sont les impacts pour la vie de couple?
Assises de l'UMQ: «Legault a dû remettre de la pâte à dents dans le tube»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports week-end
En direct
En ondes jusqu’à 12:00