Aller au contenu
Refuge Hôtel-Dieu : fin de l’hébergement d’urgence

«À la fin, c'est toujours un 5 à 10 % qui se retrouve à la rue»

«À la fin, c'est toujours un 5 à 10 % qui se retrouve à la rue»
Paul Arcand / Cogeco Média

La fin du service d’hébergement d’urgence au refuge de l’Hôtel-Dieu force la relocalisation de près de 150 personnes qui y résident présentement.

Mélanie Richer, Directrice adjointe clinique des services d’urgence pour la Mission Old Brewery aborde le sujet, mercredi, au micro de Paul Arcand.

Elle explique que l'organisme tente de procéder par vague afin de trouver des solutions pour les résidents. Ses expériences passées en la matière ont toutefois démontré que quelques personnes refusent les solutions et retournent à la rue.

«À la fin, c'est toujours un 5 à 10 % des gens qui ont refusé de se mobiliser et que leurs démarches n'ont pas avancés.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Un jeune agresseur sexuel présumé retournera dans son école: «C'est choquant»
«Il ne faut pas perdre le modèle des RPA» -Luc Ferrandez
Rolling Stone dévoile son top 200 des plus grandes chansons country

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00