Aller au contenu

Le Sénat français vote contre le traité de libre-échange entre le Canada et l'UE

Le Sénat français vote contre le traité de libre-échange entre le Canada et l'UE
Pierre-Marc Johnson / Francis Vachon / La Presse Canadienne

Conclu en 2016, le traité de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne, piloté par Pierre-Marc Johnson, permet une abolition des tarifs douaniers entre les deux régions. 

Or, la récente décision du Sénat français de voter «contre» cet accord a des impacts. Lesquels?


Écoutez l'ancien premier ministre du Québec et pilote de ce traité, discuter, au micro de Paul Arcand, des impacts et des conséquences de la récente décision du Sénat français sur le traité de libre-échange.

«Il faut comprendre que le Sénat français est une organisation, une structure politique qui représente les différentes régions de France à travers les maires, les régions, etc. Et c'est un fait, c'est comme un collège électoral, si on veut des élus non nationaux d'une part, et c'est important parce que ça explique une surreprésentation du monde rural. Et il y a en France, on le sait, beaucoup d'agitation dans le monde de l'agriculture. Le gouvernement est un peu nerveux.»

On aborde au cours de l'entretien du retour d'une certaine forme de protectionnisme sur la scène internationale et des conséquences que ça pourra avoir sur le commerce mondial.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Geler la quantité de travailleurs étrangers temporaires, une bonne idée?
On a récolté 20 tonnes de déchets sur les berges du Saint-Laurent
«C'est un beau spectacle qui se prend bien»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00