Aller au contenu
Projet de Mission Unitainés au Québec

Un logement pour aîné autonome pour moins de 625$

Un logement pour aîné autonome pour moins de 625$
Une aînée en résidence / Getty Images

L’organisme à but non lucratif Mission Unitainés bâtira 1000 logements pour les aînés à faible revenu dans dix villes du Québec d’ici deux ans. 

Ce projet ambitieux est chapeauté par l’homme d'affaires Luc Maurice, fondateur du Groupe Maurice, qui gère des résidences privées pour aînés.

Il faut préciser que de nombreuses résidences privées pour aînés ont fermé leurs portes au cours des dernières années, au Québec, en raison des coûts d'exploitation trop importants.


Écoutez M. Maurice aborder ce grand chantier en entrevue au micro de Paul Arcand, mardi.


«Notre mission est de contribuer au mieux vieillir de la société, pour que les aînés soient en sécurité, plus libres et moins isolés. On lutte beaucoup contre l'âgisme et l'autonomie. Cela dit, je n'avais pas beaucoup touché aux personnes qui étaient plus pauvres...»

Ces logements s'adressent à des personnes aînées autonomes.

M. Maurice précise qu’un loyer coûtera moins de 625 dollars par mois. Ce prix comprendra les frais associés au chauffage, à l'électricité et à l'Internet.

À l’émission de Luc Ferrandez, lundi, Caroline Sauriol, présidente-directrice générale de l’organisme, a aussi abordé ce sujet.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«On connaissait la vedette, mais on ne connaissait pas le gars»
«Il est toujours aussi vulgaire et grinçant» -Catherine Brisson
«Ce souhait exprimé de vivre cet événement en gang, c'est ce qui m'a fasciné»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30