Aller au contenu
Allergies alimentaires

Xolair: «C'est surtout réservé aux patients avec des allergies très sévères»

Xolair: «C'est surtout réservé aux patients avec des allergies très sévères»
Paul Arcand / Cogeco Média

Le New York Times nous apprend lundi matin que le Xolair, un médicament utilisé pour l’asthme, réduirait considérablement les réactions des enfants aux allergènes alimentaires.

Écoutez l'allergologue et immunologue à l'hôpital Sainte-Justine, Philippe Bégin, aborder avec Paul Arcand ce médicament biologique fait en laboratoire qui bloque les anticorps d'allergies.

Le Dr Bégin souligne que comme l'étude était chez les enfants et les adultes, il faut croire que l'efficacité du médicament couvre une grande fourchette d'âge.

«C'est un médicament qui coûte très cher, il faut être capable de le justifier lorsqu'on demande aux compagnies d'assurance de le payer. C'est quelque chose qui est surtout réservé aux patients avec des allergies très sévères qui ont eu beaucoup d'accidents. Au Canada, on l'utilisait surtout dans le contexte de la désensibilisation, pour des patients très allergiques. On va propose ce médicament pour être capable de donner l'aliment pour désensibiliser l'allergie et éventuellement arrêter le médicament. Parce qu'autour de 30 000$ par année, prendre ça à vie pour une allergie, il faut que ce soit une méchante allergie pour être capable de le justifier économiquement.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Une clinique d'optométrie répond avec humour aux vandales de leur vitrine
Possible cas de maltraitance dans un CISSS de Laval
Le point sur le premier jour du procès de Donald Trump à New York

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00