Aller au contenu
Entente sur la reconnaissance de l'ancienneté

Est-ce que les employés des agences privées reviendront vers le secteur public?

Est-ce que les employés des agences privées reviendront vers le secteur public?
Des infirmiers et infirmières / Getty Images

Le gouvernement Legault s’est entendu avec la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN (FSSS-CSN) pour reconnaître aux travailleurs des agences privées jusqu’à quatre à cinq ans d’ancienneté, alors que Québec va éliminer progressivement le recours aux agences privées en santé à compter de l’automne.

Le gouvernement veut ainsi convaincre les 11 000 travailleurs d’agence de revenir dans le réseau public.

Écoutez le président de la FSSS-CSN, Réjean Leclerc, aborder cette entente au micro de Paul Arcand, alors qu'il est selon lui important que les professionnels de la santé du privé reviennent vers le secteur public.

«Le but c'était d'améliorer les conditions de travail pour que les gens trouvent un sentiment d'appartenance, puissent rester dans le département, stabiliser l'équipe. Puis les soins sont d'autant meilleurs. Plusieurs études le démontrent. [...] La reconnaissance d'ancienneté à partir de mars 2020 fait que la personne ne revient pas dans le réseau à partir de zéro. Il y a également le salaire qui est augmenté de façon substantielle. Il y a des primes qui sont accordées dépendamment de quel milieu vous travaillez.»

De son côté, le PDG de l'Association des entreprises privées de personnel soignant du Québec, Patrice Lapointe, souligne que le message qu'il reçoit des employés, c'est que ce n'est pas l'ancienneté qui les ramènera dans le secteur public.

«Le gouvernement ne comprend pas nos employés. Si nos employés voulaient de l'ancienneté, ils seraient dans le réseau. Ce n'est pas ça. Ce n'est pas un secret de polichinelle qu'on cumule l'ancienneté quand on est dans le réseau, ce n'est pas ce qu'ils souhaitent. Certains employés ne peuvent pas réintégrer le réseau pour toutes sortes de raisons valables. Ces gens-là vont être perdus pour le réseau de la santé.»

Est-ce la reconnaissance de l'ancienneté est réellement une mesure qui incitera ces employés à revenir au bercail et à œuvrer dans le réseau public?

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Ce qui me fait peur, c'est l'idée de soumettre la Justice à la présidence»
«Tout le monde a peur que ça dégénère» -Fabrice de Pierrebourg
«Il est toujours aussi vulgaire et grinçant» -Catherine Brisson

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00