Aller au contenu

L'inflation alimentaire ralentit, mais pas à cause de l'intervention d'Ottawa

L'inflation alimentaire ralentit, mais pas à cause de l'intervention d'Ottawa
Une consommatrice à l'épicerie / Getty Images

Les plus récentes données de l'inflation ont été rendues publiques mardi et le taux est passé au Canada sous les 3%.

Alors que les consommateurs sont préoccupés par les coût des produits en épicerie, on constate une hausse de la facture, mais moins rapide que durant les derniers mois.

Écoutez le directeur scientifique du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire de l’Université Dalhousie, Sylvain Charlebois, aborder avec Paul Arcand les raisons qui mènent à ce ralentissement progressif, mercredi matin.

«J'aimerais ça vous dire que c'est l'oeuvre Ottawa (du ministre fédéral François-Philippe Champagne), mais pas du tout! En fait, c'est le contraire! Je pense qu'Ottawa a nui à l'effort du marché. Mais dans le fond, il y a un an, le taux d'inflation alimentaire était au-dessus de 11%. On s'attendait à une baisse continue, puis on croit que le taux d'inflation alimentaire va continuer à diminuer. Là, il y a une baisse de 1.1%. On n'a jamais vu ça depuis mai 2016. Les choses se calment. Et quand on discute avec différentes entreprises agroalimentaires, la chaîne d'approvisionnement est plus prévisible. Les marges sont plus prévisibles aussi. Donc, ça veut dire qu'on va avoir plus de rabais au magasin.»

On aborde par ailleurs ce qui engendre la baisse des coûts pour le prix de la soupe, du bacon et des crevettes.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Deux citoyens visés par une réclamation d'un million de dollars
Les animaux, bientôt acceptés dans tous les logements au Québec?
«Le premier ministre n'aura pas de plan pour le logement» -Luc Ferrandez

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00