Aller au contenu
Commisison Normandeau-Ferrandez

Nourriture jetée dans une épicerie de Bromont: des règles qui sont trop sévères?

Nourriture jetée dans une épicerie de Bromont: des règles qui sont trop sévères?
Les chroniqueurs Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez / Cogeco Média

La semaine dernière, les responsables d'une épicerie de Bromont ont dû jeter de la nourriture à la suite d'un bris d'équipement. Les règles du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) sont-elles trop sévères?

Selon ce qu’a affirmé le chercheur indépendant et fondateur du Réseau contre le gaspillage alimentaire à Montréal, Éric Ménard, au Journal de Montréal, le système alimentaire canadien est ultra-rigide et n’a pas de solution de rechange lorsqu’un maillon fait défaut. 


Écoutez les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez qui traitent de la question à l’émission de Louis Lacroix, lundi.


«C’est un nouveau scandale. Quand il est question du gaspillage alimentaire, ça me rend immensément triste. Ça me choque aussi. […]  Éric Ménard indique que les règles sont trop sévères. Est-ce vrai? J’ai envie de dire non, parce qu’on ne peut pas faire de compromis avec la santé des consommateurs. Par contre, on peut se donner d’une loi contre le gaspillage alimentaire pour éviter une telle situation. On peut prévoir un protocole quand il y a un bris…»

Quant à Luc Ferrandez, il rappelle d’abord ce que stipule le règlement quant aux aliments congelés. Ensuite, il partage son opinion à propos de l’histoire de l’épicerie de Bromont.

«Tout le monde décongèle un aliment sur le comptoir de la cuisine! Mais, en épicerie, il faut se conformer à la loi. On peut transférer l’aliment congelé en chambre froide, car c’est permis par la loi. On peut également le plonger dans l’eau. Ensuite, on peut le vendre en réfrigérateur ou encore comme produit transformé.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Comment les ostéopathes peuvent-ils nous aider?
Démission de France Bélisle: les élus sont-ils devenus des «punching bags»?
Rapport des commissaires: France Bélisle, François Legault ou encore l'Ukraine

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00