Aller au contenu
Amnistie des dossiers disciplinaires

«En fonction des gestes posés, ça prend une gradation et un équilibre»

«En fonction des gestes posés, ça prend une gradation et un équilibre»
Éric Gingras, président de la CSQ / Graham Hughes / La Presse Canadienne

Le ministre Bernard Drainville veut faire en sorte que les enseignants qui changent de centre de service scolaire et qui changent de poste voient leur dossier disciplinaire suivre et éviter de bénéficier, après un certain temps, de ce qu'on pourrait appeler une amnistie.

Les syndicats d'enseignants s'opposent actuellement à cette intention du gouvernement.

Au micro de Paul Arcand jeudi matin, écoutez le président de la CSQ, Éric Gingras, qui représente 95 000 enseignants à travers la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ), aborder la question alors qu'il spécifie qu'il est important de préserver le contexte entourant la réhabilitation après une faute professionnelle.

Néanmoins, il soutient qu'en fonction de la gravité des faits reprochés, on doit toujours agir en fonction de la protection des élèves. Il souhaite toutefois une gradation en fonction des gestes posés.

«Une personne qui va crier trop fort une fois, moi, je pense qu'il puisse s'amender [...] En fonction des gestes posés, ça prend une gradation et un équilibre.»

Éric Gingras souhaite d'ailleurs qu'on puisse négocier ses termes avec le ministre de l'Éducation afin d'éviter qu'une formule globale soit simplement mise en place.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Je suis vraiment fier d'avoir porté le même chandail que toi» -Martin McGuire
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau

Vous aimerez aussi

0:00
5:54
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00