Aller au contenu
Joueurs privés dans le domaine de l'électricité

«Ça peut se faire en protégeant les acquis sociaux et Hydro-Québec»

«Ça peut se faire en protégeant les acquis sociaux et Hydro-Québec»
Hydro-Québec / Photo : Paul Chiasson / La Presse canadienne

Le gouvernement Legault prévoit de permettre l'arrivée de joueurs privés dans le secteur de l’électricité, révèle vendredi le journaliste de Radio-Canada Thomas Gerbet.

Quel effet aurait un tel changement sur le secteur de l’énergie au Québec?

Pierre-Olivier Pineau, professeur au département de sciences de la décision à HEC Montréal et Titulaire de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie, aborde la question au micro de Paul Arcand. 

Il souligne que l'arrivée de petits joueurs privés dans le secteur est une pratique assez courante à l'échelle mondiale.

«C'est tout à fait faisable, et ça peut se faire en protégeant les acquis sociaux et protégeant Hydro-Québec telle qu'elle est aujourd'hui. Il faut évidemment bien expliquer ce qu'on veut faire et bien l'encadrer, mais il n'y a aucun problème de principe à ce qu'on fasse», estime le professeur.

Écoutez-le expliquer pourquoi il s'agirait, selon lui, de la meilleure solution pour faire face à la forte demande en électricité...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Le gouvernement doit-il imposer une taxe kilométrique?
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00