Aller au contenu

Subvention d'urgence aux entreprises: l’heure est au remboursement

Subvention d'urgence aux entreprises: l’heure est au remboursement
Paul Arcand / Cogeco Média

L’heure est au remboursement pour les entreprises ayant bénéficié du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC), un prêt pouvant aller jusqu’à 60 0000$ octroyé par Ottawa pour aider les entreprises affectées par les mesures sanitaires durant la pandémie.

Écoutez Pierre Fortin, le président de Jean Fortin & associés, Syndic autorisé en insolvabilité aborder avec Paul Arcand les conséquences de la date limite du remboursement et les conséquences que cela aura sur les entreprises qui ne sont pas en mesure de rembourser le gouvernement.

«À partir de demain matin, ceux qui n'auront pas remboursé le 40 000 $ ou qui n'auront pas démontré qu'un processus est entrepris auprès d'une banque pour obtenir un prêt de 40 000$, eux, ce prêt d'urgence là va être converti en prêt à terme, dont le capital pour 60 000 $, sera remboursable au plus tard le 31 décembre 2026», explique le spécialiste.

«La seule obligation du propriétaire de l'entreprise d'ici le 31 décembre 2026 est d'assumer les frais d'intérêts, c'est un taux à 5%, donc à peu près la moitié d'un prêt commercial régulier. Et ce paiement-là, c'est 250$ par mois. Donc, pour une compagnie qui est encore active, elle peut se satisfaire que de payer le 250$ par mois. En attendant de voir, est-ce que les affaires vont reprendre? Est-ce que l'entreprise va être en mesure éventuellement de se refinancer non pas pour 40 000$ mais pour 60 000$?»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
«Il faut que tu restes le même gars que tu es» -Paul Arcand
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Lavallée
En direct
En ondes jusqu’à 20:00