Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Les partys de bureau ont-ils toujours leur place?

Les partys de bureau ont-ils toujours leur place?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

La période des Fêtes approche et les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez ont offert leur vision sur les partys de bureau, surtout afin de savoir s'ils ont toujours leur place?

Alors que Julie Blais Comeau, spécialiste de l'étiquette au Canada, souligne que les partys de bureau sont plus populaires que jamais et qu’il y a vraiment une mouvance pour que tout le monde puisse se rassembler, le comportement des gens lors de ces rassemblements est scruté à la loupe.

Pour Nathalie, les éléments sortis d'un article de Maude Goyer dans La Presse sont fort intéressants et particulièrement révélateurs.

«Tu ne peux pas être celui ou celle dont tout le monde parle le lendemain au bureau. Deuxièmement, le party demeure une extension du bureau. J'ai trouvé ça fort intéressant cette expression. Et la question à se poser est: est-ce que tu ferais des choses au party de bureau que tu n'oserais faire également au bureau le lendemain après ton party?»

Pour Luc Ferandez, les partys, c'est rendu plate!

«Moi là, je trouve que tout ça, c'est un vaste mouvement conspirationniste pour nous faire oublier que la société est de plus en plus plate et que le bureau trône au sommet de la platitude!»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Christian Dubé accuse les médecins de famille de prendre les patients en otage
Un médecin de famille est-il nécessaire pour tous les Québécois?
Une ex-infirmière déplore la souffrance des Cubains

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00