Aller au contenu
Scandales de l'OCMP

«Finalement, ces rapports-là n'étaient absolument pas une reddition de comptes»

«Finalement, ces rapports-là n'étaient absolument pas une reddition de comptes»
Alain Crête / Cogeco Média

Suite aux scandales entourant les dépenses à l’Office de consultation publique de Montréal, l’organisation municipale a été mise sous tutelle et sa présidente, Isabelle Beaulieu, vient d’être congédiée. 

Écoutez Danielle Pilette, experte en gestion municipale et professeure associée, au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale à l'UQAM qui aborde le processus auquel la Ville s’est soumise au micro de l’animateur Alain Crête.

«Je dirais que, suite à une modification qui a été faite il y a quelques années, l'inspecteur général a le pouvoir sur tout organisme lié. Donc, il pourrait faire enquête ou il aurait pu faire enquête sur ce qui se passait à l'office de consultation publique. [...] Madame Ollivier, semble-t-il, avait refusé toute intervention de la Vérificatrice générale», affirme-t-elle. 

«Quand on voyait les rapports de dépenses de l'Office, on voyait bien que c'est fait pour s'adresser à personne, en ce sens que souvent, même les dates étaient incomplètes, les durées de réunions n'étaient pas indiquées, les objectifs attendus de chacune des réunions n'étaient pas indiqués. Parfois même, on indiquait qu'il y a deux trois rencontres prévues qui étaient annulées, sans dire si c'était annulé par les personnes de l'office qui étaient en voyage ou annulées par les gens qui devaient les recevoir. Finalement, ces rapports-là n'étaient absolument pas une reddition de comptes.»

Et pourquoi le Conseil municipal peut renvoyer madame Beaulieu et non pas le secrétaire Guy Grenier?

La réponse ici…

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Alain Crête

«On sentait au Stade Saputo la présence d'un spectacle» -Wandrille Lefèvre
«J'espère qu'on va aller chercher un bon attaquant» -Magali Picard
Roland-Garros: «Rafael Nadal ne pouvait pas bénéficier du classement protégé»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30