Aller au contenu

Voulant calmer le jeu, le ministre Éric Girard semble avoir raté son coup...

Voulant calmer le jeu, le ministre Éric Girard semble avoir raté son coup...
Jonathan Trudeau / Cogeco Média

La saga des millions octroyés aux Kings de Los Angeles continue de mettre le gouvernement dans l'embarras et le chroniqueur Jonathan Trudeau a abordé le sujet mercredi à l'occasion de son segment au micro d'Alain Crête.

Voulant calmer le jeu en prenant la parole mardi sur le sujet, on ne peut pas dire que le ministre a réussi son objectif selon le chroniqueur.

Jonathan souligne qu'il faut toutefois limiter les ardeurs lorsqu'on souligne que ce dossier engendre une crise chez les caquistes.

«Passer 40 ou 45 minutes à parler d'un investissement de cinq à sept millions de dollars qui, oui est questionnable, mais de ne pas insister sur la situation du renouvellement des conventions collectives, des grèves, des impacts sur les parents. Je trouvais qu'à un moment donné aussi, on peut se questionner un peu sur les priorités dans l'équilibre qu'on apporte à un sujet ou à un autre.»

Autre sujet abordé:

  • Un nouveau sondage publié mardi soir a de quoi inquiéter les caquistes et réjouir les péquistes.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jonathan Trudeau

«Ça peut prendre de 2 à 4 ans avant de démarrer un gros projet»
«Gabriel Nadeau-Dubois sort gagnant» -Jonathan Trudeau
«À première vue, c'est une bonne chose cette équipe volante»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00