Aller au contenu
L'économie au Québec recule de 1,9%

«Il se passe définitivement quelque chose au Canada et au Québec»

«Il se passe définitivement quelque chose au Canada et au Québec»
L'économie au Québec recule de 1,9% / iStock / Getty Images Plus

Vous êtes touchés par l'inflation, par l'augmentation des taux d'intérêt? Mardi, on a appris que l'économie du Québec a reculé de 1,9% lors du deuxième trimestre. Qu'est-ce que ça veut dire?


Écoutez Jimmy Jean, économiste en chef et stratège pour le Mouvement Desjardins, commenter la nouvelle au micro de l’animateur Paul Arcand. 


Ce dernier considère que c'est un recul assez marqué.

«On s'attendait à ce que l'économie québécoise affiche un recul de 1,6% et vous voyez où c'est sorti? À moins 1,9 %. Et, entre autres, une baisse de 2% dans les dépenses de consommation. La consommation, c'est le nerf de la guerre dans une économie. Et quand on voit un chiffre à la baisse aussi important, c'est certain qu'il y a quelque chose qui se passe», soutient l'analyste.

Il ajoute que c'est aussi le cas au niveau canadien.

«On a eu une baisse de 0,2%, puis c'était au deuxième trimestre, une deuxième baisse dans les trois derniers trimestres. Donc, on n'est pas dans le critère de deux trimestres consécutifs à la baisse qui définit une récession technique, mais on a quand même deux des trois derniers trimestres qui sont en baisse. Donc il se passe définitivement quelque chose au Canada et au Québec.»

Cela signifie entre autres que les gens dépensent moins.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«On a beaucoup planifié et la communication était constante»
«Tout le monde a peur que ça dégénère» -Fabrice de Pierrebourg
«Un peu comme un médecin de famille» -Christine Laliberté

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En coulisses
En direct
En ondes jusqu’à 20:00