Aller au contenu
Liste d'attente en chirurgie qui s'allonge

«On travaille à 73% de la ressource, c'est sûr que ça va augmenter quelque part»

«On travaille à 73% de la ressource, c'est sûr que ça va augmenter quelque part»
Paul Arcand / Cogeco Média

En date du mois d'août, 163 463 personnes étaient en attente d’une chirurgie au Québec. C'est une augmentation de 5000. Le ministre de la Santé Christian Dubé indique toutefois que le chiffre des patients qui attendaient depuis plus d'un an a baissé. Mais est-ce vraiment une bonne nouvelle?


Écoutez le Dr Serge Legault, qui est chirurgien et vice-président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, au micro de l’animateur Paul Arcand. 


Il y a toutes sortes de façons de jouer avec les chiffres, de faire une lecture, selon l’animateur Paul Arcand.

«Le chiffre maximum qu'on a, que le ministère a colligé, c'était en septembre de l'année dernière. On était rendu un peu plus de 22 000 et, là, on est rendus à 14 000 environ. Donc c'est une baisse d'à peu près 37%. Pour le volet un an, qui est une cible ministérielle, à ce principe des médecins, on s'est amélioré de façon significative.»

«Ce que le ministère a convenu et qu'il nous a demandé, on est d'accord avec ça, c’est qu'il fallait cibler les patients qui attendaient beaucoup, ce qui est tout à fait logique», ajoute le médecin.

«Mais en même temps, il faut que le ministre comprenne que de départager la liste d'attente entière, donc zéro-six mois, six mois, douze mois, puis plus qu'un an, on parle de vases communicants, là. Si les médecins et les équipes chirurgicales mettent leurs efforts sur les patients depuis un an et quand on travaille à 73% de la ressource, c'est sûr que ça va augmenter quelque part.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Hôpital de Baie-Comeau: «Des fonfons utilisent la menace pour sortir des vieux»
Luc Poirier: des cartes de hockey aux milliards de dollars
Des «guérisseurs miraculeux» offrent leurs services à Ahuntsic

Vous aimerez aussi

0:00
2:17
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00