Aller au contenu
La fin d'un chapitre?

La démolition du dernier bâtiment de la GRC sur le chemin Roxham

La démolition du dernier bâtiment de la GRC sur le chemin Roxham
Archives - Chemin Roxham / Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

La démolition du dernier bâtiment de la GRC sur le chemin Roxham a débuté lundi matin à Saint-Bernard-de-Lacolle.

Alors que les passages irréguliers par voie terrestre ont diminué depuis le printemps, les demandeurs d’asile arrivés par avion ont augmenté.

Selon Philippe Bonneville, c'est donc la fin d'un chapitre sur le chemin Roxham, comme le bâtiment qui accueillait les migrants sera démoli lors des trois prochains jours.

Au cours d'un point de presse, il explique que les autorités ont mentionné qu'au total depuis le début de la crise des migrants en 2017, on a dû traiter près de 113 000 arrivées de migrants.

Et bien que le flot de migrants ait diminué considérablement depuis la renégociation de l'entente sur les tiers pays sûrs avec les États-Unis et la fermeture du chemin Roxham en mars dernier, autour de 15 personnes sont encore interceptées quotidiennement pour des entrées irrégulières dans le secteur Champlain.

Le journaliste explique aussi qu'un réseau de passeurs professionnels, probablement liés au crime organisé est toujours en place pour tirer profit des nombreux migrants désireux de traverser la frontière canadienne.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«J'ai l'impression d'être un membre de votre famille» -Paul Arcand
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00