Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

«Mais où est-ce que vous allez avec vos skis dans le bain, là?» -Luc Ferrandez

«Mais où est-ce que vous allez avec vos skis dans le bain, là?» -Luc Ferrandez
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Le patron de la Banque Nationale a dit jeudi qu’Ottawa et Québec devraient soutenir les entreprises d’ici plutôt que de développer la filière batterie avec une entreprise étrangère. A-t-il raison?

À l'occasion de la Commission Normandeau-Ferrandez, nos deux chroniqueurs se sont penchés sur la question.

Pour Nathalie Normandeau, le patron de la Banque Nationale a tort.

«D'ailleurs, je trouve qu'il fait preuve d'une grande audace de s'aventurer sur un terrain très glissant, celui de critiquer les choix des gouvernements. C'est rare qu'un président responsable d'une grande banque le fasse, mais il faut saluer son audace. Il a tort. Parce que si on suit son raisonnement, jamais le Québec n'aurait pu voir naître, par exemple, la filière éolienne.»

De son côté, Luc Ferrandez félicite Laurent Ferreira de cette sortie.

«Il a totalement raison. Il s'est interrogé tout haut devant 1300 convives. Ce n'est pas le genre d'endroit d'habitude où on fait des interrogations comme celles-là, des remises en cause du gouvernement. D'ailleurs, Michel Leblanc, le président de la Chambre, s'en est surpris. Mais il fallait qu'il le fasse. Il faut que quelqu'un dise au gouvernement: "Mais où est-ce que vous allez avec vos skis dans le bain, là?" Volkswagen, 13 milliards en Ontario?»

Il ajoute que la technologie des batteries évolue rapidement.

«Et le directeur du budget à Ottawa qui dit: "Attention, quand on vous dit qu'on va récupérer notre argent, c'est un mensonge, un pur mensonge, on vous manipule!" Si le gouvernement fédéral avait dit qu'on allait récupérer nos fonds en cinq ans après étude, c'est en 25 ans. Or, n'importe qui, qui connaît les filières batteries un tout petit peu, sait que la filière batterie, c'est complètement révolutionné à tous les cinq ans.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Le premier ministre n'aura pas de plan pour le logement» -Luc Ferrandez
Petits secrets et coquineries en hommage aux chroniqueurs
Deux citoyens visés par une réclamation d'un million de dollars

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00