Aller au contenu
Débat sur l’identité des genres chez les enfants

«Jusqu'à quel point est-ce que les parents n’ont rien à dire là-dedans?»

«Jusqu'à quel point est-ce que les parents n’ont rien à dire là-dedans?»
Le chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet / Adrian Wyld / La Presse Canadienne

Plusieurs manifestations ont eu lieu mercredi à travers le Canada par le groupe Million March for Children Canada, un groupe qui milite pour le droit parental de s’opposer à l’enseignement de l’identité des genres dans les écoles. En riposte, des «contre-manifestations» ont été organisées pour défendre les droits de la communauté LGBTQ+.

Rapidement, le chef du NPD, Jagmeet Singh, le premier ministre Justin Trudeau et la mairesse Valérie Plante, sont sortis publiquement pour dénoncer la manifestation du groupe Million March for Children Canada. Le chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet a pour sa part invité les gens à une discussion.

Au micro de Paul Arcand jeudi, le député souligne qu'il se pose des questions et ne souhaite pas prendre position d'un côté ou l'autre du débat, mais souhaite prendre un pas de recul pour écouter et mieux comprendre.

«Est-ce que les parents sont toujours équipés pour accompagner, cautionner, entériner ou s'objecter à la volonté ou à la décision des enfants? Jusqu'à quel point est-ce que les parents n’ont rien à dire là-dedans quand l'enfant a huit ans ou onze ans? Je n'ai pas la réponse. Ça m'inquiète comme parent ou comme responsable de certains enjeux dans une société.»

Au cours de l'entretien, on aborde aussi la désinformation importante entourant la question dans ce débat.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Mario Pelchat doit annuler 45 spectacles prévus à son vignoble
Fabien Cloutier jase de ses achats à la SQDC et du déménagement de Montréal
Demandeurs d'asile au Québec: «La ministre de l'Immigration tape du pied!»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00