Aller au contenu
Chronique judiciaire

Un père tue ses deux enfants: il avait été arrêté deux jours plus tôt

Un père tue ses deux enfants: il avait été arrêté deux jours plus tôt
Photo de la scène de crime. / Christinne Muschi / La Presse Canadienne

Le père de famille, qui a tué ses deux enfants avant de s’enlever la vie dans Lanaudière, avait été arrêté deux jours avant le drame.

Jeudi, Ianik Lamontagne a été interpellé par les autorités pour harcèlement envers son ex-conjointe, avant d'être libéré sous promesse de comparaître.

Deux jours plus tard, samedi après-midi, un appel est logé au 911 pour trois corps inanimés sur la rue Patrick, à Notre-Dame-des-Prairies.
 
L’homme de 46 ans a tué ses deux garçons, Antoine et Tristan, des jumeaux âgés de trois ans et demi. Il s’est ensuite enlevé la vie.


Écoutez Bénédicte Lebel et le résumé de cette nouvelle tragédie au micro de Paul Arcand, lundi matin.


«Une scène dont les voisins se souviendront longtemps… Une scène et un cri qui arrachent le cœur. La mère se serait présentée sur place. Le couple était séparé depuis plus d’un an, mais entretenait une relation difficile, tumultueuse, toxique, selon des amis à qui j’ai parlé.»

On rappelle que si vous avez besoin d’aide pour SOS violence conjugale - 1-800-363-9010 - sosviolenceconjugale.ca.

Aussi au menu de la chronique :

  • Un homme poignardé au centre-ville de Montréal
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Les gens ne veulent pas changer d'endroit comme ça»
Le bar à vin Pullman sur ses derniers milles
Louboutins de France-Élaine Duranceau: «Les femmes sont souvent visées»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30