Aller au contenu
Entrevue avec Charles-Philippe David

Arrestation de Trump: «Surréaliste, le mot n'est même pas assez fort»

Arrestation de Trump: «Surréaliste, le mot n'est même pas assez fort»
Donald Trump sorti récemment de son avion privé, qui est atterri à l'aéroport international d'Atlanta, jeudi. / The Associated Press

L’ancien président des États-Unis, Donald Trump, a été arrêté, jeudi à Atlanta, avant d’être remis en liberté sous caution.

L'homme d'affaires de 77 ans s’est rendu aux autorités à la prison du comté de Fulton, en Géorgie, en raison d’une inculpation pour avoir tenté de subvertir les résultats de cet État en sa faveur, lors de la présidentielle de 2020.


Au micro de Paul Arcand, vendredi, écoutez Charles-Philippe David, professeur titulaire au département de science politique de l'UQAM et fondateur de la Chaire Raoul-Dandurand, président de l'Observatoire sur les États-Unis.


«Surréaliste, le mot n'est même pas assez fort. Ça me rappelait un peu la course en voiture et l'arrestation d'O. J. Simpson, dans les rues de Los Angeles. Elle était en couverture en direct par tous les médias. Cette fois, il s'agit d'un ancien président des États-Unis. C'était incroyable de voir les images de fermeture de l'autoroute entre l'aéroport et le centre-ville d'Atlanta. C'est probablement le seul prisonnier de l'histoire du pays qui s'est rendu dans une prison en ayant des gardes du corps qui proviennent des services secrets américains.»

Mentionnons que Trump a été soumis à une prise d’empreintes digitales et à une photo d’identification («mugshot»). Ce dernier a été libéré à la suite d’une caution de 200 000 dollars.

Il devra revenir au tribunal d’Atlanta le 5 septembre où il annoncera vraisemblablement qu'il plaide non coupable.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Système Phénix: «C'est un fiasco sur le plan numérique et à dimension humaine»
Accumulation compulsive: «Les causes sont encore inconnues»
Une plus grande quantité de THC se retrouve dans les produits à base de cannabis

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00