Aller au contenu
Le Tor des Glaciers

«C'est vraiment plus pour l'expérience que pour la médaille»

«C'est vraiment plus pour l'expérience que pour la médaille»
Le chroniqueur Raphaël Doucet / Cogeco Média

La coureuse de fond Martine Marois s'apprête à faire le Tor des Glaciers, une spectaculaire course à pied dans les Alpes italiennes, dès le 8 septembre.


À l'émission Puisqu'il faut se lever, mardi, elle explique ce qui l'a incitée à entreprendre ce projet périlleux.


«Je suis attirée vers ces aventures-là: la montagne et les paysages. C'est vraiment, plus pour l'expérience que pour la médaille, au bout du compte.»

Martine Marois parle également de sa préparation en vue de ce 450 kilomètres de course, qui représente un défi d'autant plus gros en raison de sa condition cœliaque, qui complique son alimentation.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Projet pilote pour introduire des adjoints aux médecins dans le Nord-du-Québec
Eric Lefebvre, le «whip» de la CAQ, démissionne
Paul St-Pierre Plamondon est-il «soupe au lait»?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00