Aller au contenu

Deuxième journée pour les rabais «Prime Day» : les compétiteurs répliquent

Deuxième journée pour les rabais «Prime Day» : les compétiteurs répliquent
Achats en ligne / Virojt Changyencham / Moment/ Getty Images

À l'occasion de la deuxième journée pour les rabais «Prime Day» offerts par Amazon, les compétiteurs de l’entreprise ont décidé de se lancer eux aussi dans les grandes promotions.

Écoutez le professeur au département de communications de l’Université d’Ottawa, Luc Dupont, aborder cette nouvelle offre de rabais en juillet au micro de Philippe Cantin.

«Le 15 juillet 2015, c'est le premier "Amazon Prime Day". Dans les faits, tu auras compris que c'est un moment un petit peu plus creux sur le plan des ventes. On est quelque part au milieu de l'été, les gens sont en vacances et un petit peu moins sur Internet. Alors on s'est dit comment on pourrait augmenter les ventes. [...] On s'est aperçu à l'usage que quelque part au milieu du mois de juillet, c'est l'idéal. Et en 2022, pour te donner une idée de comment ça marche fort, on a vendu 300 millions de produits, on a généré 12 milliards de dollars de ventes.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

«GND en appelle à une refonte complète du programme»
Propos de François Legault: «Je pense que c'était nettement prématuré»
La banalisation des insultes de Pierre Poilievre

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00