Aller au contenu
La pluie et l'action de l'homme

Glissements de terrain: «Dans 40% des cas, l'activité humaine est en cause»

Glissements de terrain: «Dans 40% des cas, l'activité humaine est en cause»
Le glissement de terrain survenu à Rivière-Éternité entre Saguenay et Saint-Siméon. au début juillet. / La Presse Canadienne

En raison des pluies plus abondantes au Québec, il faut s’attendre à ce que les glissements de terrain soient davantage fréquents. 

Pensons à ceux survenus au Saguenay-Lac-Saint-Jean au début de juillet.

Des hausses de précipitations soudaines et des pluies en quantité plus grandes provoqueront probablement plus des glissements de terrain.


Écoutez l'entrevue menée par Louis Lacroix avec Jacques Locat, professeur émérite, au département de géologie et de génie géologique de l’Université Laval.


«Comme le prédit Ouranos, on peut avoir plus de variabilité dans le climat, plus de fréquence de pluies abondantes. Au total, en termes de quantité de précipitations, l'organisation prévoit une augmentation de 10 à 15 % pour les 50 prochaines années. Sauf que l'étalement est en train de changer parce que les hivers sont plus doux. On a plus de pluie en hiver. Avec des pluies plus abondantes, on s'attend à avoir plus d'érosion et c'est celle-ci qui est à l'origine de plusieurs glissements de terrain au Québec. [...] Pour ce qui est des glissements inventoriés, dans 40% des cas, l'activité humaine est en cause. L'action de l'homme n'est pas favorable à la stabilité des pentes. Souvent, les gens ont décidé d'agrandir leur cour...»

Bilan des pluies diluviennes

La pluie a notamment causé des dégâts à Lac-Beauport, Sainte-Brigitte-de-Laval et Portneuf, où des portions de routes ont été arrachées.

À Saint-Raymond, plus de 365 chalets et maisons sont isolés.

Pour sa part, Saint-Ubalde a reçu 120 millimètres de pluie en 24 heures, causant la fermeture d'une demi-douzaine de routes.

À Sainte-Brigitte-de-Laval, c'est un total de 225 résidences qui ont été évacuées. Dans 114 de ces cas, les personnes ont été prises en charge par la Croix-Rouge. Les résidents d'une vingtaine de propriétés riveraines de la rivière Montmorency ont aussi été évacués en canot Zodiac à Beauport.

Par ailleurs, Stoneham a procédé à l'évacuation préventive d'une centaine de maisons.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Un nouveau PC qui rivalise avec les MacBook
REM: «La logique de profitabilité de CDPQ Infra affecte les besoins des usagers»
Montréal: «La vermine, ce n'est pas seulement dans les écoles...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00