Aller au contenu
Construction et immobilier

Baisse des mises en chantier: «L’effet de l’augmentation des taux d’intérêt»

Baisse des mises en chantier: «L’effet de l’augmentation des taux d’intérêt»
Deux édifices en construction. / Archive La Presse Canadienne

Les données publiées jeudi par l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec démontrent que les mises en chantier sont en chute libre partout au Québec avec une baisse de 62%. L’organisation a connu son pire mois de mai en 25 ans. 

Dans un article publié sur le site internet de Radio-Canada, le journaliste et animateur économique Gérald Filion avance que Justin Trudeau veut augmenter de manière importante la population canadienne grâce à l'immigration, alors qu’une crise du logement prend de l’ampleur au pays. 

En fait, les mises en chantier sont en baisse tandis que les niveaux d’immigration augmentent rapidement.


Écoutez Paul Cardinal, directeur économique de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec.


«Cette baisse est l’effet de l’augmentation rapide et drastique des taux d’intérêt. La demande pour les propriétés neuves a ralenti, que ce soit une maison unifamiliale ou une copropriété.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Derniers adieux à Jean-Pierre Ferland
Au téléphone, la fin probable du «Oui, allô?»...
Embûches administratives: il ne peut louer un appartement de 4 pièces

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00