Aller au contenu
La revue de presse

«Des compagnies d’assurance ne rembourseront plus l'Ozempic pour maigrir»

«Des compagnies d’assurance ne rembourseront plus l'Ozempic pour maigrir»
La revue de presse de Paul Arcand / Cogeco Média

À l’occasion de sa revue de presse, vendredi, l’animateur du 98.5 Paul Arcand aborde divers sujets de l’actualité, dont le très populaire médicament Ozempic, qui traite le diabète, mais aussi en partie l'obésité.

«On apprend dans le Journal de Montréal que plusieurs compagnies privées ont décidé de couvrir seulement les patients qui sont atteints de diabète.»

Ainsi, les Québécois qui souhaitaient utiliser ce médicament Ozempic pour perdre du poids ne pourront réclamer des frais auprès de différentes compagnies d’assurance.

Destiné aux personnes diabétiques, le médicament Ozempic est extrêmement populaire depuis quelque temps, puisqu’il agit aussi comme un coupe-faim fort efficace. 

L'Ozempic, un médicament injectable, aide les personnes atteintes de diabète de type 2 à améliorer la gestion de leur taux de sucre sanguin ; il les aide aussi à perdre du poids.

Autres sujets abordés:

  • Une centaine de feux affectent les forêts du Québec.
  • 51 chantiers majeurs prévus dans la région de Montréal et des entraves un peu partout dans la métropole.
  • La demande anticipée de l’aide médicale à mourir : le gouvernement du Québec a besoin de deux années supplémentaires.
  • La Ville de Montréal force les gens qui veulent obtenir des services en anglais de certifier qu’ils appartiennent à la communauté anglophone.
  • Bataille sur l’avortement: la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a exigé l'annulation d'un événement intitulé «Rallye foi, feu, liberté», qui devait se tenir à la fin du mois au Centre des congrès de Québec. Un texte de Sébastien Bovet pour Radio-Canada.
  • Le ministre de la Justice a déposé un projet de loi pour lutter contre l’obsolescence programmée qui a pour objectif de mieux protéger les consommateurs.
  • À compter de vendredi, Meta coupe temporairement l’accès aux nouvelles sur Facebook et Instagram et menace de le faire de façon permanente si le projet de loi C-18 est adopté. Un article de Mylène Crête pour le compte de La Presse.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»
«Je suis vraiment fier d'avoir porté le même chandail que toi» -Martin McGuire
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00