Aller au contenu
Entrevue avec Louise Latraverse et Hugo Rozon

La santé mentale traitée dans la série documentaire «Comme des papillons»

La santé mentale traitée dans la série documentaire «Comme des papillons»
Les grandes entrevues de Paul Arcand / Cogeco Média

Huit personnalités québécoises abordent le sujet de la santé mentale dans la série documentaire «Comme des papillons».

Écoutez l'une des participantes, l'actrice, auteure, metteuse en scène et animatrice Louise Latraverse, ainsi que le réalisateur Hugo Rozon.

«La dépression, c’est frapper un mur. [...] Ça se manifeste par une très grande fatigue. Dans mon cas, c’est ce qui est arrivé. Je n’étais plus capable d’avancer. Je n’en pouvais plus. Je me suis rendu compte que je devais arrêter de vivre comme je vivais. J'ai cherché et eu de l'aide...»

«J’avais envie qu’on explore les cycles émotionnels. Nous sommes tous, de près ou de loin, affectés par les problèmes de santé mentale. Ça ne devrait pas être un tabou. Je voulais ouvrir d’autres perspectives.» 

Mariana Mazza, Victoria Charlton, Marc Dupré, Jérémy Demay, High Klassified, Claude Legault, et Jonathan Roy ont également accepté de parler de la santé mentale au réalisateur Hugo Rozon.

Cette série documentaire renferme quatre épisodes de 60 minutes. Elle sera disponible sur la plateforme de contenus Vrai, dès le 25 avril.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Ce souhait exprimé de vivre cet événement en gang, c'est ce qui m'a fasciné»
«Un peu comme un médecin de famille» -Christine Laliberté
«Tout le monde a peur que ça dégénère» -Fabrice de Pierrebourg

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00