Aller au contenu

«Les changements climatiques sont devenus irréversibles» -Alain Bourque

«Les changements climatiques sont devenus irréversibles» -Alain Bourque
Paul Arcand / Cogeco Média

Les scientifiques du GIEC ont publié lundi matin leur sixième rapport sur les changements climatiques et insistent plus que jamais; il est temps d’agir et notre fenêtre d’opportunité se rétrécit rapidement.


Paul Arcand en discute avec le directeur général d’Ouranos, Alain Bourque.

Ce dernier trouve pertinent que les rapports proposent de plus en plus de solutions, ce qui est une bonne nouvelle. 

«On a réussi à identifier des solutions, autant pour la réduction des gaz à effet de serre que pour l’adaptation aux changements climatiques, qui sont devenus irréversibles», dit-il.

«Il y a des solutions qui ont été mises en place dans différentes régions du monde et qui fonctionnent à petite échelle. Et l'un des gros défis que l’on a, c’est de mettre ça à l’échelle de toute la population mondiale.»

M. Bourque soutient que les étés sont de plus en plus chauds et que ce genre de phénomène continuera à avoir lieu, au moins pour les 20 prochaines années en raison des dégâts déjà faits, mais qu’il ne faut pas baisser les bras.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Il en faut des projets comme ça, mais pas à côté d'une école»
«Un incident malheureux qui porte atteinte à l'image de notre pays»
«Je veux qu'ils comprennent ce qu'on essaie de faire» -Martin St-Louis

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30
75