Aller au contenu
Revue de presse, jeudi

Hôpital Hôtel-Dieu de Lévis: «Des conditions dégueulasses comme fin de vie»

Hôpital Hôtel-Dieu de Lévis: «Des conditions dégueulasses comme fin de vie»
La revue de presse de Paul Arcand, chaque matin à 6h, du lundi au vendredi. / Cogeco Média

Après un premier bilan des prévisions météo (4 cm de neige aujourd’hui, 10 à 15 cm prévus samedi), Paul Arcand se lançait dans sa revue de presse en commentant la une du Journal de Montréal «parce que ça fait énormément réfléchir».

Il est question d'une dame de 86 ans, Gilberte Gosselin, qui, après une fracture de la hanche, «se retrouve à l'Hôtel-Dieu de Lévis, elle est hospitalisée dans le corridor de l'urgence et elle est décédée, disent les membres de sa famille, sans soins réels, sans nourriture et sans eau».

«On a le droit à des soins et on n'a pas à souffrir», se désolait Paul Arcand, ajoutant «qu'il existe des façons de mourir, il n'y a pas que l'aide médicale à mourir, il y a d'autres façons d'être accompagné pour ses derniers moments de vie.»

«Il y a plein de gens au Québec qui meurent parce qu’on n’est pas capable de leur donner le traitement requis. Si ça c'est vrai, c'est inadmissible que cette femme-là ait autant souffert et ce sont des conditions dégueulasses comme fin de vie.»

Aussi au menu de la revue de presse, jeudi:

  • Maisonneuve-Rosemont à l'avant-garde: une femme avec «des mains bioniques»
  • SAAQ: ratés multiples depuis l'entrée du nouveau système: «ça commence à faire»

Plus avec Paul Arcand

DPJ, éducatrices, violences sexuelles, transport collectif et salaire des élus
Marcel Bolduc remet en question les droits de sortie d'un meurtrier
Longue séquence de beau temps, voire une canicule

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75