Aller au contenu
La Poche Bleue

«Je devais arrêter de boire» -Carey Price

«Je devais arrêter de boire» -Carey Price
Le gardien des Canadiens de Montréal, Carey Price / Photo : La Presse canadienne
0:00
11:44
0:00
16:46

Après avoir parlé de la pression qu’il a subie en jouant dans le marché de Montréal durant plusieurs années, la semaine dernière, Carey Price a abordé sa participation au programme d’aide de la LNH et de l’Association des joueurs à l’automne 2021.

Ses propos ont été partagés dans un entretien avec les deux animateurs du balado La Poche Bleue, Maxim Lapierre et Guillaume Latendresse. Cette entrevue avec le gardien des Canadiens, qui est sur la liste des blessés pour une très longue période, a été divisée en deux sections. La seconde partie a été diffusée mercredi soir.

Le joueur de 35 ans, raconte notamment qu’il vivait de l’anxiété sociale lorsqu’il se retrouvait dans un grand groupe de personnes lors de diverses soirées.

«J’ai commencé à boire pour le plaisir, quand je sortais avec les gars. Je croyais même exceller! Toute ma carrière, j’ai cru que j’étais en contrôle. […] Ça m’a mené à boire de façon excessive. Mais, je suis arrivé à un moment où je me suis rendu compte que ce n’était plus amusant du tout. Je devais arrêter de boire. [...] Je me réveillais le dimanche matin en me disant que je ne le referais plus, mais je le refaisais… Le moment était venu de demander de l’aide.»

Il a finalement décidé de s’inscrire au programme de la LNH, qui lui offrait la possibilité de se présenter dans un centre spécialisé pour obtenir du soutien et de l'encadrement.

Le gardien mentionne d’ailleurs qu’il n’y a pas de mal à demander de l’aide lorsqu’on en ressent le besoin. 

«Une fois que tu passes par-dessus la peur d’être jugé (par les autres joueurs de la LNH), tu peux être fier et rester toi-même quand tu sors», dit-il.

L'effet Subban

Questionné quant à son rapport avec P. K. Subban, qui sera honoré ce jeudi soir au Centre Bell, Carey Price a indiqué qu’il aimait bien son ancien collègue.

«C’était facile de parler avec lui. Il était toujours divertissant. J’ai toujours apprécié l’énergie qu’il amenait dans une pièce. Il avait une attitude positive, il était toujours heureux d’être à l’aréna. Ça m’a manqué, quand il est parti. C’est un personnage autour duquel c’est plaisant de se retrouver.»

Selon Price, P. K. a changé «le moule» conservateur de la Ligue nationale de hockey.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Alain Crête

«On connaissait la vedette, mais on ne connaissait pas le gars»
L’éclipse et le calendrier sportif
Des matchs réguliers des Canadiens de Montréal à Québec?
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00