Aller au contenu
De quoi auront l'air nos lendemains économiques?

McSween fait «le calcul des promesses de la CAQ»

McSween fait «le calcul des promesses de la CAQ»
Pierre-Yves McSween, chroniqueur économique
98.5

« Maintenant que Montréal est rouge et le Québec Bleu pâle, cela veut dire qu’on peut parler des impacts réels sur les finances personnelles et publiques », lançait Pierre-Yves McSween d'entrée de jeu au lendemain des élections au micro de Paul Arcand.

« On va enfin arrêter de nous parler du bouclier fiscal, l'espèce de mot marketing qui voulait dire simplement: plus excitant que crédits d'impôts, chèques, réductions », ajoutait-il en résumant les promesses fiscales de la CAQ.

Des surprises... annoncées!

Et il y a des mauvaises surprises qui méritent déjà d'être déjà précisées, selon le chroniqueur.

« La première promesse qui va toucher tous les Québécois qui paient de l'impôt, ce sont les baisses d'impôt, se réjouissait-il en ajoutant un important bémol.

« On nous dit qu'en 2023, on va baisser de 1 % nos deux premiers paliers d'impôt. Si on dit à quelqu'un: on baisse tes deux premiers paliers  d'impôt, c'est tout le monde qui a les deux premiers paliers, pas juste les gens qui gagnent moins d'un certain montant. Ça, c'est intéressant parce que ça veut dire que l'an prochain, malheureusement, en 2023, si vous contribuez à votre REER, vous allez avoir moins de remboursement d'impôt. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Paul Arcand

Commission Normandeau-Ferrandez : la discrimination positive au travail
Pas de services en français dans des hôpitaux | Le gouvernement doit-il sévir?
Les députés du PQ à l'Assemblée nationale: quoi penser de leur stratégie?
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75