Aller au contenu
Canadiens de Montréal

Tour d'horizon de la saison à venir avec Kent Hughes

Tour d'horizon de la saison à venir avec Kent Hughes
Le directeur général des Canadiens Kent Hughes
Minas Panagiotakis/Getty Images

À la veille du camp préparatoire des Canadiens de Montréal, le directeur général Kent Hughes a rencontré l’animateur Mario Langlois pour faire le point à l’aube de la saison 2022-2023. Tour d'horizon.

Plongé dans l’aventure – tumultueuse, en 2022 – du Tricolore, Hughes entreprend cette nouvelle saison bien en selle. Après quelques mois de recul, que pense-t-il de la décision qu’il a prise d’accepter le poste de DG de la formation la plus titrée de la LNH?

« Je suis plus heureux que je l’aurais cru, au temps où j’ai pris ma décision. J’ai beaucoup aimé ma carrière comme agent, mais je crois que ça m’a préparé pour le poste de directeur gérant. J’ai construit une business dans l’agence, mais je n’ai pas eu la chance de construire une équipe de hockey. Et c’est ma passion. »

La culture de gagner

Il n’y a pas de recette immuable pour gagner et Kent Hughes en est conscient.

« Il faut garder une certaine flexibilité dans notre manière de penser (…) Il faut accepter que des données peuvent changer. Il y a certains principes à établir à Montréal. »

« On veut de bons joueurs, mais aussi de bonnes personnes. On veut être une famille, ici, à Montréal. Pour faire partie d'une famille, ça prend des sacrifices de tout le monde, aussi. »

Le choix de Slafkovsky

Les Canadiens ont sélectionné le Slovaque Juraj Slafkovsky au premier rang du repêchage de la Ligue nationale cet été. Le jeune joueur de format géant a impressionné la direction.

« Il est confiant, sans être arrogant. Martin (St-Louis) se sert souvent du mot « swagger » et on le voit en lui. C’est un bon gars. Ça fait longtemps qu'il est parti de chez lui. On doit accepter le fait qu'il est seul depuis, je crois, quatre ans. C'est sûr qu'il va avoir besoin d'un encadrement. On veut le protéger et lui donner le meilleur environnement pour se développer comme joueur ».

Jouer à Montréal et au Canada

On parle souvent du marché de Montréal. Un endroit formidable pour jouer quand tout va bien, mais parfois impitoyable quand la soupe est chaude. Kent Hughes veut que les joueurs de la LNH veulent venir jouer à Montréal.

« Si j'étais un joueur de hockey, j'aimerais jouer dans une ville de hockey. Je ne crois pas qu'il y ait une meilleure ville de hockey que Montréal. (…) On veut construire un environnement, ici, où les joueurs auront envie de venir. Et ceux qui sont ici veulent rester. Je veux qu'un Johnny Gaudreau veuille venir à Montréal dans le futur. C’est notre responsabilité de construire cet environnement et cette organisation. »

Capitaine Nick

À quel moment Kent Hughes a-t-il su que Nick Suzuki allait être le prochain capitaine des Canadiens?

« Mmm… Pendant l’année passée. J’ai remarqué la manière comment il agissait. Comment les joueurs le suivaient. Et on a parlé avec les joueurs. Quel est ton point de vue du vestiaire? Qui sont les leaders? C’est revenu souvent que c’était l’équipe de Nick Suzuki. On voit qu’il a une certaine maturité. Il a l’air plus vieux que son âge. Comme Patrice Bergeron, il ne parle pas beaucoup, mais il est très confiant. Sans avoir à parler, tu vois qu'il prend sa place. »

Kent Hughes se dit à l’aise s’il devait commencer la saison avec les effectifs qu’il a sous la main. Pas question de faire un échange pour faire un échange.

Price dans l’entourage?

Carey Price veut-il être dans l’entourage de l’équipe, lui qui devrait rater toute la saison à venir?

« Je crois que oui. (…) Mais c’est difficile pour les joueurs de hockey, quand ils ne jouent pas au hockey. J’ai dit à Carey : « Tu restes autour de l’équipe autant que tu voudras, mais si tu trouves ça mentalement difficile, on va garder une feuille blanche et c’est à toi de déterminer… » C’est complètement ouvert. Carey est un gars qui réfléchit beaucoup. Ce n’est pas un gars qui réagit sur le fly ». 

Bataille devant le filet

« Je crois qu'il y a toujours une bataille pour le poste de numéro 1 », a noté Hughes, en précisant que Cayden Primeau fera « partie de la bataille » avec Jake Allen et Samuel Montembeault. 

« C'est sûr qu'il est plus jeune. On veut le mettre dans un contexte dans lequel il peut continuer à se développer ».

En terminant, est-ce que Kent Hughes a songé à rapatrier P.K. Subban à Montréal avant qu’il n’annonce sa retraite, mardi matin?

Oui, mais…

« La priorité pour nous, c'était d'aller chercher des joueurs qui peuvent nous aider dans le futur. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Mario Langlois

Pierre Gervais : le lait au chocolat de Nick Suzuki et… la coupe aux lèvres
Le CF Montréal en mode préparatoire pour les séries de la MLS
«Mesar m'a vraiment impressionné» -Nick Suzuki
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En ondes jusqu’à 22:00
En direct
75