Aller au contenu
Savard a fait partie du processus d'embauche

Bergevin «a fait à peu près le contraire de ce qu'il a dit»

Bergevin «a fait à peu près le contraire de ce qu'il a dit»
Serge Savard au micro de Yanick Bouchard, mardi.
98.5 Sports

Serge Savard se dit encore très déçu du traitement réservé aux Anciens Canadiens par la direction actuelle, estimant que l'embauche de Chantal Machabée allait possiblement pouvoir modifier la donne.

En fait, mardi lors de son tournoi de golf, l'ancien célèbre no 18 a parlé de l'ère Marc Bergevin et de sa relation à Geoff Molson, période selon lui, durant laquelle on a réussi à éloigner les anciennes gloires du club.

Bien paraître en entrevue 

Quand il analyse le travail de Bergevin à la barre de l'équipe, Serge Savard le fait en tant que personne invitée par Molson dans son processus d'embauche.

« Il a fait à peu près le contraire de ce qu'il nous avait écrit et de ce qu'il nous a présenté, dont les relations avec la presse et tout ce qu'un bon gérant général doit faire. »

« J'ai été très déçu. Si on regarde juste ce qui s'est passé au repêchage, on a complètement ignoré la Ligue de hockey junior majeur du Québec, ce qu'on a fait encore cette année, ça, c'est très décevant. »

Par ailleurs, Serge Savard a qualifié sa relation à Geoff Molson « d'ordinaire ».

« On se rencontre et on se dit bonjour. Je pense qu'il n'y a pas personne qui ait fait de détours pour aller donner la main à l'autre. »

« Aussitôt qu'on a nommé Bergevin... Bang! On n'a plus besoin de toi, ne viens pas à la conférence de presse. C'est comme ça que ça s'est passé. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Alain Crête

Actualités de la Coupe du monde | Les dires de John Herdman | Le CH à Chicago
France contre Angleterre à la Coupe du monde : un match qui promet !
Canadiens Nordiques - La rivalité | Réjean Tremblay et Mathias Brunet
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En ondes jusqu’à 12:00
En direct
75