Aller au contenu
Montée d’Éric Duhaime

«Les libertariens veulent moins d’État pour plus de libertés individuelles»

«Les libertariens veulent moins d’État pour plus de libertés individuelles»
Éric Duhaime, chef du Parti conservateur du Québec / PC
0:00
10:00

Avec la montée de la popularité d’Éric Duhaime, Patrick Lagacé s’est entretenu avec Thomas Laberge qui a publié le livre «En rupture avec l'État, Comment s'incarne le libertarianisme au Québec?». 

Lors d’un sondage effectué à la mi-février, le Parti conservateur du Québec d’Éric Duhaime a fait un bond de neuf points pour récolter 14% des intentions de vote. 

Bien sûr que Duhaime profite de la fatigue pandémique et du ras-le-bol de nombreux Québécois insatisfaits des mesures sanitaires après deux ans. 

Comme Duhaime se définit comme un libertarien, Patrick Lagacé a questionné le journaliste politique au Soleil, Thomas Laberge qui est également l’auteur du livre «En rupture avec l'État, Comment s'incarne le libertarianisme au Québec?»

«Les libertariens veulent moins d’État pour plus de libertés individuelles. Et c’est bien normal qu’un libertarien comme Éric Duhaime s’oppose à des mesures comme le passeport vaccinal. Et c’est ce qui permet d’expliquer aujourd’hui le regain de popularité d’Éric Duhaime sur la scène provinciale avec son Parti conservateur du Québec»

«C’est un mouvement assez marginal, mais la pandémie a aidé à augmenter la portée des idées libertariennes. On l’a vu avec Maxime Bernier qui est quand même resté assez marginal sur la scène fédérale. Il est passé de 1 à 3% lors des dernières élections. Mais avec Éric Duhaime, il semble y avoir un attrait plus intéressant pour ses idées. Faudra voir si ça se concrétise lors des élections et surtout, après la pandémie? Est-ce qu’Éric Duhaime sera capable de proposer autre chose que des critiques des mesures sanitaires?»

Vous aimerez aussi

Plus avec Patrick Lagacé

Des milliers d'enfants ont été kidnappés en Ukraine par les Russes
Comment réduire le risque de développer une démence?
Le numéro 2 d’Hydro-Québec quitte son poste : moi aussi, je serais parti
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Bonsoir les sportifs
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75