Aller au contenu
Confinement au Québec

«Les commerçants doivent choisir ce qui est essentiel»

«Les commerçants doivent choisir ce qui est essentiel»
Photo: La Presse canadienne
0:00
21:44

Plusieurs magasins ont dû revoir leurs aménagements afin de se conformer aux nouvelles règles sanitaires. En plus, ils ne peuvent vendre que des biens essentiels. D'ailleurs, le traditionnel Boxing Day n'a pas eu lieu cette année.

«C’est un grand défi logistique. C’est aussi beaucoup de travail pour déterminer ce qui est essentiel. Le gouvernement n’a pas fourni de liste de biens essentiels. Cela dit, nous avions demandé que les commerçants puissent choisir ce qui est essentiel. Les commerçants peuvent s’adapter aux besoins des gens des régions, notamment. Dans l'ensemble, les commerçants acceptent la décision du gouvernement Legault de fermer les commerces.» 

Pandémie oblige, la plupart des magasins du Québec seront fermés jusqu'au 11 janvier. 

Les clients pourront toutefois faire des achats en ligne. 

Les épiceries, pharmacies, garages et animaleries demeureront notamment ouverts. 

La SAQ et la SQDC poursuivent leurs activités. 

Vous aimerez aussi

Plus avec Louis Lacroix

Le nouveau conseil des ministres sera-t-il à la hauteur des défis?
Une goutte d'intimidation de trop à Occupation double?
Soccer: un pari payant pour Ryan Reynolds
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En ondes jusqu’à 11:00
En direct
75