Aller au contenu
Il s'adresse aux auditeurs

«J'ai l'impression d'être un membre de votre famille» -Paul Arcand

«J'ai l'impression d'être un membre de votre famille» -Paul Arcand
L'animateur Paul Arcand, lors de la dernière émission Puisqu'il faut se lever, vendredi. / Cogeco Média

L'animateur Paul Arcand, qui participe à la toute dernière émission de Puisqu'il faut se lever, vendredi, s'adresse aux auditeurs, qui lui partage leur respect et leur affection depuis de nombreux jours en raison de son départ de l'animation radiophonique au 98.5.

Il exprime ses émotions quant aux hommages reçus.

«Quand j'entends les réactions, les commentaires, les analyses, les motions à la Chambre des communes à l'Assemblée nationale, j'ai comme l'impression que je suis décédé, que je suis mort, que s'enchaînent les hommages posthumes! Je tiens à préciser aux auditrices et aux auditeurs que ceci n'est pas un message enregistré. Je suis bel et bien vivant et en direct! À travers tout ça, même si je trouve ça exagéré, vous avez réussi à percer ma carapace, à m'ébranler pas mal dans les dernières semaines. 

«Ce métier de journaliste à la radio, je l'aime profondément. C'est ma vie, c'est tout ce que je sais faire. Et si j'ai pu vivre cette passion, c'est un message plus large que je veux envoyer, c'est grâce à la confiance que quelqu'un peut avoir pour vous. Reynald Brière a été le premier. Il a été patient...»

Ainsi, Paul Arcand salue M. Brière pour la confiance qu'il lui a accordée en début de carrière.

Il remercie par ailleurs son employeur actuel, Cogeco, et l'équipe du 98.5. 

À propos du travail d'animateur, Paul Arcand souligne l'importance de la liberté éditoriale qu'il a toujours eue.

«Mais, ce qui me touche le plus, c'est d'avoir tissé des liens avec les auditeurs pour les auditeurs. On dit que la force de la radio c'est la proximité, je dirais même l'intimité. [...] J'ai l'impression d'être un membre de votre famille.»

Il partage également des anecdotes personnelles et rend hommage aux membres de sa famille, en particulier à son épouse Annick Mongeau, pour leur soutien tout au long de sa carrière.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:00