Aller au contenu
États-Unis

Le décret de Joe Biden pour contenir l'immigration clandestine

Le décret de Joe Biden pour contenir l'immigration clandestine
Un migrant à la frontière située entre le Mexique et les États-Unis. / AP Photo/Gregory Bull

Le président américain, Joe Biden, a annoncé un décret pour contenir l'immigration clandestine : la mesure phare prévoit la fermeture de la frontière entre les États-Unis et le Mexique, lorsque le nombre de migrants clandestins qui la franchissent dépassera un certain seuil.


Écoutez Richard Châteauvert, correspondant à New York, qui parle avec l'animateur Paul Arcand de ce décret.


Selon ce dernier, cette décision très politique est en lien avec la campagne électorale pour l'élection présidentielle de novembre, qui oppose Biden et Donald Trump.

Le milliardaire républicain détient une avance dans les sondages concernant la question de la frontière. 

La mesure de ce décret, qui exclut les victimes de trafic humain et les enfants non accompagnés, est jugée inapplicable par le gouvernement fédéral faute de moyens. 

L'American Civil Liberties Union (ACLU) prévoit de contester le décret, qui pourrait être annulé par les tribunaux, tandis que les républicains critiquent la mesure comme insuffisante.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Je suis vraiment fier d'avoir porté le même chandail que toi» -Martin McGuire
«Il faut avoir la capacité de s'indigner»- Paul Arcand
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00