Aller au contenu
Le SPVM sur le point de perdre le contrat?

«Il serait incohérent que les policiers soient retirés de l'aéroport»

«Il serait incohérent que les policiers soient retirés de l'aéroport»
Un panneau «Arrivées» à l'aéroport de Montréal / Chris Jongkind / Moment / Getty Images

Dans une missive envoyée à la mairesse Valérie Plante, le président de la Fraternité des policiers et policières de Montréal, Yves Francoeur, s’inquiète de la possibilité que le SPVM perde le contrat de desserte policière de l’Aéroport de Montréal (ADM).

Montréal-Trudeau a lancé un appel d'offres afin d'évaluer les offres d'autres corps de police.

Selon le syndicaliste, la Gendarmerie royale du Canada ne souhaite pas gérer les aéroports, mais la Sûreté du Québec pourrait vouloir obtenir le contrat.

«Les policiers du SPVM, au fil du temps, ont acquis une expertise particulière. [...] On peut mobiliser 350 policiers et policières en moins d'une heure. On parle du groupe tactique d'intervention, des sections d'intervention spécialisées, sections antiterroristes, mesures d'urgence, des services de renseignement. [...] D'un point de vue purement et strictement sécurité publique, il serait tout à fait incohérent que les policiers de Montréal soient retirés de l'aéroport pour les 22 millions de voyageurs qui transitent et les citoyens qui vivent autour de l'aéroport.»

Tout en assurant ne pas vouloir «casser du sucre sur le dos de la Sûreté du Québec», M. Francoeur estime que le corps de police provincial n'a pas les capacités requises pour assurer la sécurité de l'aéroport Montréal-Trudeau. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

L'Ukraine et la bande de Gaza au coeur des discussions du G7
Vol de données chez Desjardins: des pertes «possiblement» plus élevés
Des risques d'orage en fin de journée à Montréal

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00