Aller au contenu
Alain Caza accusé d'avoir tué sa fille de 34 ans

Drame à Ormstown: «Il avait l'air plus triste»

Drame à Ormstown: «Il avait l'air plus triste»
Alain Caza, 60 ans, est accompagné par des policiers à l'extérieur de l'appartement dans lequel est morte sa fille Amanda. / Photo fournie par Steve DeRepentigny

Père accusé du meurtre non prémédité de sa fille à Ormstown: écoutez la chroniqueuse Bénédicte Lebel qui partage vendredi matin divers témoignages à propos de ce drame survenu mercredi dans une résidence de la Montérégie, à l'émission de Paul Arcand.

L'homme de 60 ans, Alain Caza, a été formellement accusé la veille d'avoir poignardé à mort Amanda, sa fille de 34 ans, mère d'une fillette de 8 ans. 

Il a plaidé non-coupable pour meurtre au second degré, lors de sa comparution au palais de justice de Valleyfield. 

Selon Bénédicte Lebel, il avait l’air assez lucide et calme quand il a comparu pendant l'annonce de la peine. 

Par ailleurs, la chroniqueuse a parlé à des voisins et des proches d'Alain Caza, qui ont partagé quelques impressions. 

«J’ai passé la journée de jeudi à Ormstown. J’ai parlé avec plusieurs personnes, dont des voisins, qui connaissent le père et la fille. Ils ne comprennent pas ce qui a poussé le père à s'en prendre comme ça è sa fille. On m’a raconté que le père visitait assez souvent sa fille. Que leur relation n’était pas toujours au beau fixe. Mais, pas au point de se rendre jusqu'à un tel événement. Il y a moins d’un an,  Amanda a publié sur Facebook une photo. Elle parlait de son père comme du meilleur père au monde, son héros, fort, mais doux, qui savait toujours la faire rire.»

Cela dit, un voisin direct de l'appartement a toutefois affirmé que M. Caza n'allait pas très bien depuis quelque temps. Son comportement avait changé.

«Il avait l'air plus triste. Il parlait moins depuis un mois à peu près. Il a juste dit: ''J'ai un problème; c'est moi qui a un problème''. Finalement, il s'est passé quelque chose de grave.» 

C'est le père lui-même qui aurait appelé les autorités, mercredi, en disant que sa fille l'avait attaqué. Il a été arrêté par la police sur les lieux.

Il retournera au tribunal le 24 mai pour la suite des procédures judiciaires.

Autre sujet abordé durant ce segment:

  • Deux suspects arrêtés pour avoir foncé sur une policière lors d’un vol de véhicule.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Du monde poppe le champagne en criant ''hourra, Paul Arcand s'en va!''»
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00