Aller au contenu
Début de la campagne «Différent comme toi»

Faire une différence pour des enfants avec l'autisme

Faire une différence pour des enfants avec l'autisme
Paul Arcand / Cogeco Média

La Fondation Véro & Louis lance sa campagne de financement pour aider des familles avec un enfant atteint du trouble du spectre de l'autisme.


Écoutez la discussion de Paul Arcand avec Jean-Pierre Robert, père d'Alexandre, résident de la Maison Véro & Louis de Varennes et Louis Morissette.


«Malheureusement, c'est une chose qui va rester à vie. Ça va être un petit garçon de six pieds, deux pouces, 200 livres pris dans un corps de monsieur qui a peut-être un âge de 2 à 3 ans. Ce n'est pas évident d'avoir à avoir un enfant comme ça», indique Jean-Pierre Robert.

«Pour ceux qui ne le savent pas, un autiste ne peut pas rester seul. Il n'a aucune idée du danger. Il peut ouvrir le four et il peut partir. Il peut ouvrir la porte à n'importe qui. On a plein de belles anecdotes avec Alexandre pour ça, mais c'est important de comprendre que ce n'est pas un enfant qui peut rester seul», ajoute-t-il.

«Ce qui est le plus difficile aussi pour moi et pour les parents comme ça, c'est de se dire: qu'est-ce qui va arriver quand nous, on ne sera plus là?»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Ce qui me fait peur, c'est l'idée de soumettre la Justice à la présidence»
«Tout le monde a peur que ça dégénère» -Fabrice de Pierrebourg
«Un peu comme un médecin de famille» -Christine Laliberté

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00