Aller au contenu

Va-et-vient public-privé chez les chirurgiens: «Je comprends mes collègues»

Va-et-vient public-privé chez les chirurgiens: «Je comprends mes collègues»
Une équipe chirurgicale en salle d'opération / Getty Images

La décision du gouvernement du Québec de limiter le va-et-vient entre le privé et le public ne fait pas l’unanimité chez les chirurgiens orthopédistes. 

Écoutez le Dr Olivier Chémaly, chirurgien orthopédiste de l'Hôpital Sainte-Justine, à l'émission de Paul Arcand, jeudi.

Ce dernier mentionne d'entrée de jeu qu'il ne travaille pas au privé.

«Je comprends mes collègues; tant qu'à ne rien faire, ils vont aider des gens qui ont peut-être les moyens ou que leur employeur a les moyens pour le retourner au travail plus vite possible. Puis, ils vont aller opérer. Un chirurgien a été formé pour opérer. [...] En ce moment, le système public permet aux chirurgiens d'opérer seulement une journée par semaine. D'où la raison pourquoi les gens vont au privé...»

Le gouvernement Legault veut resserrer les règles afin que les médecins ne puissent plus aussi facilement passer du réseau public au secteur privé. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Petits secrets et coquineries en hommage aux chroniqueurs
«Le premier ministre n'aura pas de plan pour le logement» -Luc Ferrandez
Les animaux, bientôt acceptés dans tous les logements au Québec?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00