Aller au contenu
Inspiré du livre de Vanessa Springora

Le consentement: «Un film qui pourrait faire œuvre de prévention» -Vanassa Filho

Le consentement: «Un film qui pourrait faire œuvre de prévention» -Vanassa Filho
Les acteurs Jean-Paul Rouve et Kim Higelin dans le film «Le consentement» / Photo promotionnelle du long-métrage

L’adaptation cinématographique du livre Le consentement, de Vanessa Springora, prend l’affiche ce vendredi au Québec.

Le film, qui met en vedette Kim Higelin, traite de l’emprise exercée sur elle par l’écrivain Gabriel Matzneff lorsqu’elle était mineure.

Tout a commencé quand elle avait 14 ans. Gabriel Matzneff, dans la cinquantaine, était une vedette du monde littéraire en France.


Écoutez Vanassa Filho, réalisatrice du long-métrage, qui s’est entretenue avec la chroniqueuse culturelle Catherine Brisson et l'animateur Paul Arcand.


 

«Quand j’ai lu son livre, j’ai été habitée par un sentiment de colère et d’impuissance. J’ai ressenti le besoin d’agir à mon tour en pensant qu’un film pourrait faire œuvre de prévention.»

Notons qu'elle aborde la dénonciation faite par Denise Bombardier qui, en 1990, s'en était prise à l'auteur Gabriel Matzneff pour ses agissements envers les jeunes.

À l'émission «Apostrophes» de Bernard Pivot, elle avait notamment dénoncé l'homme qui se vantait de ses relations avec des mineures.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Brisson

Vestiaire: la série coup de cœur
La «guerre» entre Offenbach et Corbeau
«Il est toujours aussi vulgaire et grinçant» -Catherine Brisson

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En direct
En ondes jusqu’à 20:00