Aller au contenu
Tour de table

L'année difficile de Bernard Drainville

L'année difficile de Bernard Drainville
Bernard Drainville / La Presse Canadienne

Le fameux «Lâchez-moi avec les GES», son recul (émotif!) sur le troisième lien, sa déclaration malhabile au Devoir quant à la comparaison du métier de député et d'enseignant et, plus récemment, son interprétation d'une chanson de Karl Tremblay des Cowboys Fringants.


Écoutez l'équipe du midi réagir aux faux pas de Bernard Drainville au cours des derniers mois.


Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce fut une année 2023 assez difficile pour le ministre de l'Éducation Bernard Dranville. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

«Il faut absolument que le gouvernement donne des réponses»
Les propos de Trump, la mémoire de Biden
La mort de Navalny: des conditions brutales d’emprisonnement

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00