Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Programme dentaire du fédéral «mal ficelé», selon Luc Ferrandez

Programme dentaire du fédéral «mal ficelé», selon Luc Ferrandez
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Le gouvernement fédéral va de l'avant avec un nouveau régime d'assurance dentaire sans avoir obtenu une entente avec le Québec. Est-ce une erreur de la part d'Ottawa?

Écoutez les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez discuter avec Louis Lacroix cette nouvelle assurance dentaire. 

Nathalie soutient que c'est une bonne nouvelle pour améliorer la santé publique, la santé bucco-dentaire des Canadiens, mais que le Québec aurait pu s’en charger.

«Dans un monde idéal, ça aurait été bien que le fédéral compense le Québec parce que le Québec a déjà annoncé en mars dernier son intention de se retirer de ce programme pancanadien, affirme Nathalie. Il voulait être compensé à la hauteur de 3 milliards de dollars sur cinq ans. Ça, c'est le monde idéal. Malheureusement, on ne vit pas dans un monde idéal. Et là, il y a encore des discussions assez tendues entre Ottawa et les provinces. Il faut dire que c'est une très grosse annonce. Là, on met davantage de chair autour de l'os.»

Pour Luc, le programme est mal ficelé. 

«Tu as un remboursement de 100% à 70 000$ de revenus, jusqu'à 90 000$, tu as un remboursement de 40% et après 90 000$, tu n’en as pas. Et les dentistes l'ont demandé et l'ont répété, et je ne comprends pas qu'ils n'ont pas été entendus : comment le gouvernement va-t-il faire pour s'assurer que les assureurs privés, dans une compagnie à 65 000$ de salaire ou 70 000$ de salaire, que l'employeur ne va pas tout simplement se retirer. Il va tout simplement mettre fin aux programmes qui lui coûtent quelque chose?»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Les aliments faibles en matières grasses ont-ils encore la cote?
Défusions municipales: «Il y a eu du mauvais des deux bords»
Comment mieux composer avec le TDAH et le TDA lorsqu’on est adulte?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30