Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

«L'atteinte d'une plus grande parité s'exprime par de l'exclusion et du sexisme»

«L'atteinte d'une plus grande parité s'exprime par de l'exclusion et du sexisme»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

La décision controversée de Québec solidaire d'exclure les candidatures masculines lors d'une éventuelle élection partielle dans la prochaine année fait réagir lundi matin.

En entretien un peu plus tôt, la nouvelle co-porte-parole soutient que cette mesure, implantée jusqu'aux refontes des statuts et règlements du parti en 2024, a été mise en place afin de rétablir la parité au caucus de Québec solidaire, mais la mesure est-elle sexiste?

Voilà la question sur laquelle se sont penchés les commissaires Luc Ferrandez et Nathalie Normandeau au micro de Louis Lacroix.

Pour Luc, c'est une façon pour le parti de rappeler à l'ordre les membres des associations locales alors qu'on a vu lors de la partielle de Jean-Talon, qu'un candidat masculin avait été choisi par les membres au détriment d'une femme.

«Ça reflète un manque de jugement puis une incapacité à gouverner!»

De son côté, Nathalie Québec soutient que solidaire a perdu de la crédibilité.

«Québec solidaire a perdu de la crédibilité avec une prise de position comme celle-là, qui est radicale, qui heurte. Faut dire les choses telles qu'elles sont, puis moi, lorsque j'ai vu la nouvelle, je me suis dit: "mon Dieu que Québec solidaire vit dans son monde!" Québec solidaire se positionne comme un parti féministe et au nom du féminisme, on est prêt à exclure les candidatures masculines lors d'élections partielles. [...] Alors, eux, dans le fond, l'atteinte d'une plus grande parité s'exprime par de l'exclusion, par du sexisme. Parce que c'est de ça dont il s'agit là.»

Louis Lacroix se question d'ailleurs sur la légalité de cette mesure.

«Ce que j'ai pensé moi, hier, quand j'ai vu cette résolution-là, je me demande jusqu'à quel point c'est légal? [...] Par rapport aux charges, par rapport à la loi. Jusqu'à quel point un parti peut empêcher un homme de se présenter à une élection?»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Les critères non négociables dans une relation à deux
Loi anti-citron: «Pour les voitures récentes qui ont un problème récurrent»
Activités pour les jeunes durant la relâche scolaire: ça vous préoccupe?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Bonsoir les sportifs
En direct
En ondes jusqu’à 00:00