Aller au contenu
Un déficit pour financer les négociations?

«On emprunte à 4,5%, alors de faire des déficits, ce n’est pas une bonne idée!»

«On emprunte à 4,5%, alors de faire des déficits, ce n’est pas une bonne idée!»
Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard / Jacques Boissinot / La Presse Canadienne

Le ministre Éric Girard a fait le point mardi sur les finances publiques du Québec en présentant la plus récente mise à jour économique.

Écoutez-le aborder son analyse mercredi au micro de Paul Arcand.

On aborde tout d’abord ses prévisions que l’inflation fléchira encore dans les prochains mois et que les taux d’intérêt devraient être abaissés parallèlement lorsque cela surviendra.

Il revient sur les investissements en matière de formations alors que le ministre juge que des gens attendent ce genre de formation pour améliorer leurs conditions.

«L'opération main-d'oeuvre de trois milliards, elle a été lancée en octobre 2021. Je vous dirais que c'est un peu tôt puisqu'il faut former ces gens-là avant de les mettre au travail. Mais ce qui était visé en octobre 2021, de mémoire, c'était 175 000 travailleurs.»

Le ministre explique qu’on devrait avoir davantage de données sur les mesures implantées dans le futur, mais qu’on doit avoir plusieurs mesures pour évaluer la pertinence.

On aborde aussi l’investissement de 1,8 milliard de dollars sur cinq ans que souhaite mettre de l’avant le gouvernement en matière de logement.

Il explique qu’il ressent une obligation de résultats et que le gouvernement du Québec travaillera avec les municipalités pour s’assurer que les processus administratifs soient facilitant pour réaliser les 23 000 unités de logement que l’on souhaite implanter au Québec.

On revient aussi sur les négociations dans le secteur public qui oppose le gouvernement au Front commun syndical.

Le ministre souligne que la capacité de payer des Québec permet une hausse de salaire moyenne de 3% par année, mais que s’il fallait donner davantage, ça devrait venir d’une plus grande croissance économique, ou d’un déficit...

«En ce moment, le gouvernement du Québec emprunte à 4,5%, alors de faire des déficits, ce n’est pas une bonne idée!»

Le ministre revient aussi sur les négociations avec les policiers de la Sûreté du Québec.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Une plus grande quantité de THC se retrouve dans les produits à base de cannabis
Nouveautés dans le monde musical: Billie Eilish et Charlotte Cardin
«Les gens ne vont pas résister à explorer la plus grande réserve de pétrole»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00