Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

«Il devrait effectivement prendre "ses cliques et ses claques" et démissionner»

«Il devrait effectivement prendre "ses cliques et ses claques" et démissionner»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Après avoir fait ce que plusieurs qualifient d'erreur de bonne foi, est-ce que le président de la Chambre des communes, Anthony Rota, doit démissionner pour avoir invité un ex-soldat nazi et avoir placé le Canada dans la honte?

Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez se penchent sur la question mardi matin.

Pour les deux commissaires, la seule chose à faire dans les circonstances est de quitter ses fonctions. Luc Ferrandez croit toutefois qu'on ne va vraiment pas assez loin et que d'autres ressortissants nazis se cachent toujours au pays.

«Plutôt que de vivre l'humiliation d'une sortie en bonne et due forme, il devrait effectivement prendre "ses cliques et ses claques" puis démissionner. Il a offert, Monsieur Rota et je le cite : "ses excuses les plus sincères aux communautés juives partout au Canada et autour du monde. J'assume l'entière responsabilité de mes actes." Et il a déclaré également qu'aucun parlementaire n'était au courant de la venue de cet ancien soldat, M. Yaroslav Hunka, 98 ans. Alors, s'il assume, Monsieur Rota, l'entière responsabilité de ses actes, il devrait être cohérent avec lui-même et partir.»

«S'il démissionne, il va avoir quand même beaucoup de plaisir, parce qu'il va pouvoir s'installer devant la télévision avec du pop corn. Cette histoire-là est loin d'être morte. Qu'il démissionne ou pas, l'histoire va durer. Parce que ce n'est pas juste une petite gaffe. Le Canada au complet, je n'ai jamais vu autant de "Une" qui se ressemblent... on dirait que tout le monde écrit la même "Une" ou le même éditorial. Le Canada au complet a l'air de traiter ça comme une petite gaffe... oui, une gaffe importante, ça mérite une démission... Moi, je pense que c'est la tête de l'iceberg.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Plus de 20% des villages au Québec n'ont plus de commerces de détail
«Il y a tout le temps une bonne raison pour manquer l'école» -Luc Ferrandez
Céline Dion en Une du magazine Vogue!

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00