Aller au contenu

Anthony Rota est encore en poste mardi matin, mais pour combien de temps?

Anthony Rota est encore en poste mardi matin, mais pour combien de temps?
Jonathan Trudeau / Cogeco Média

Le président de la Chambre des Communes, Anthony Rota, est encore en poste aujourd'hui, mais pour combien de temps?

C'est la question sur laquelle se penche le chroniqueur Jonathan Trudeau, mardi matin, au micro de Paul Arcand.

Alors qu'il ne voyait pas comment le président pouvait demeurer en poste lundi, Jonathan estime que sa démission devrait survenir mardi selon lui.

Il y a clairement un manque de leadership de la part du premier ministre et c'est exactement ce que lui reprochait son caucus il n'y a pas si longtemps toujous selon le chroniqueur.

Jonathan Trudeau aborde aussi la prolongation des primes COVID pour deux semaines par la ministre Sonia LeBel, alors que la présidente du Conseil du trésor souhaite un électrochoc dans les négociations.

Il revient finalement sur les propos du maire de Laval, Stéphane Boyer, qui s'est attaqué au gouvernement en pleine conférence de presse avec François Bonnardel concernant le financement contre la violence armée. Bonne idée ou geste malhabile?

«J'ai sondé le milieu municipal et il y avait un malaise qui était palpable.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»
«Il faut avoir la capacité de s'indigner»- Paul Arcand

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00