Aller au contenu
États-Unis

Réseaux sociaux: retour des laxatifs dans les conseils pour «maigrir»

Réseaux sociaux: retour des laxatifs dans les conseils pour «maigrir»
Frédéric Labelle / Cogeco Média

Après l’Ozempic, Frédéric Labelle aborde une nouvelle tendance inefficace sur les réseaux sociaux pour tenter de perdre du poids rapidement.

Au micro de Paul Arcand, il explique qu'un courant reprend l'utilisation des laxatifs comme le «dulcolax», alors que des gens s'en gavent pour tenter de limiter les effets de leur surconsommation alimentaire.

Le hic? La prise de ce genre de médicament engendre la perte de liquide et en se déshydratant, le corps perd du poids, mais pas de gras...

«Les médecins insistent pour dire que l'usage excessif de laxatifs mène à la déshydratation et non à la réduction du gras. Donc vous allez peut-être perdre une couple de livres, mais c'est de l'eau que vous allez perdre, pas du gras.»

Autre sujet abordé

  • Vague de partages pour le mouvement «No space to hate».
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«On n'envoie pas de mise en demeure parce qu'on manque de lits»
Embûches administratives: il ne peut louer un appartement de 4 pièces
Collusion et crime organisé sur les chantiers: «C'est beaucoup plus insidieux»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00