Aller au contenu
Trois personnes accusées d’outrage à un cadavre

Des restes humains retrouvés à Québec

Des restes humains retrouvés à Québec
De la machinerie aurait été saisie en lien avec cette affaire. / Cogeco Média/Philip Rodrigue Comeau

Le 17 septembre dernier, les policiers du service de police de Québec (SPVQ) ont été appelés dans un secteur de la rue Notre-Dame à Québec où ils ont découvert des restes humains.

Plusieurs éléments d’enquête recueillis leur ont permis de croire qu’il pouvaient faire face a un meurtre qui serait survenu sur le territoire de la Sûreté du Québec dans le secteur de Contrecœur.

Bénédicte Lebel retrace le fil des événements au micro de Paul Arcand, mardi matin.

«Ça débute par la découverte de restes humains dans une zone agricole de la rue Notre-Dame à Québec. Le corps aurait été déchiqueté par de la machinerie, possiblement une émondeuse, et ensuite possiblement que les restes auraient été brûlés. [...] Les policiers ont pu établir un lien avec une résidence de Contrecoeur et c'est là que le meurtre aurait été commis. Le corps aurait donc été transporté sur plus de 250 kilomètres.»

L'identité de la victime inconnue pour le moment

Jean-Philippe Lamontagne, un homme de 44 ans de la région de Montréal, François Bouchard, un homme de 31 ans de Contrecœur et Cassandra Major, une femme de 31 ans de la région de Montréal ont été arrêtés à bord d’un véhicule, alors qu’ils se déplaçaient à travers le secteur de Kahnawake.

Les trois personnes ont des antécédents judiciaires.

On ne connaît pas l’identité de la victime pour le moment.

Cogeco Média/Philip Rodrigue-Comeau

Source: Cogeco Média/Philip Rodrigue-Comeau

Autre sujet abordé :

  • Nouvelle peine de prison de six ans pour un pédophile qui a récidivé deux jours après sa libération.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Bénédicte Lebel

Une femme de 27 ans assassinée à Candiac
«Il m’a volé ma petite sœur. Il nous l’a volée!» -Julia Faucher
Une agente correctionnelle faisait rentrer de la drogue et des armes en prison

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00